Search & Find
Vous êtes ici :  Accueil >Un planétarium au coeur de l'Observatoire >Projets collaboratifs

Projets collaboratifs

ARCHESWALKER

Arches est un projet européen conduit par l'Observatoire astronomique de Strasbourg. Il se place dans le prolongement de ce qui est fait dans le cadre du SSC. Le but est d'utiliser ce savoir-faire pour produire un catalogue d'objets présents dans l'Univers, émettant fortement en rayons X (appelés sources X). Ce catalogue contient ainsi des données couvrant tout le spectre électromagnétique, du rayonnement radio aux rayons gamma. Le projet porte à la fois sur une vérification précise, une validation "manuelle" des données et sur des traitements statistiques extrêmement complexes.

  

Le projet ArchesWalker permet au public de visualiser une sélection d’objets intéressants pour l’astronomie X tels qu’ils ont été observés par XMM et par différents télescopes dans différentes longueurs d’ondes. Lees images exposées n’ont pas été retravaillées en vue d’un usage public. Ce sont les mêmes que celles utilisées par les astrophysiciens.

Crédits : Arches Walker a été créé dans le cadre du projet Européen Arches (#313146) sous la direction de Laurent Michel en collaboration avec André Schaaff et Ada Nebot-Gomez du Centre de Données de Strasbourg. L’équipe du Planétarium de Strasbourg ainsi que les étudiants Clément Detier, Valentin Ekhirch, Arnaud Steinmetz, Thomas Lizée et Baptiste Gallone ont largement contribué au projet.

Pour découvrir le résultat de ce projet cliquez sur le lien ci-dessous :

ArchesWalker

STELLA

Le cycle de vie des étoiles et la mesure des réactions de fusion

un projet présenté en avant-première le 10 juin dernier

(une présentation grand-public est prévue en décembre 2016)

 

Le 10 juin, le planétarium a organisé une soirée exceptionnelle pour des élèves des lycées strasbourgeois Jean Monnet et des Pontonniers  dans le cadre du projet Stella (modélisation et mesure expérimentale des réactions de fusion nucléaire se produisant au cœur des étoiles). Cet événement, fruit d'une collaboration étroite entre l’équipe du projet STELLA dirigée par Sandrine Courtin de l’IPHC (Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien) - CNRS, son collaborateur Guillaume Fruet - doctorant  et le planétarium du Jardin des sciences- Université de Strasbourg , est précurseur  de futures présentations à destination d’un public plus vaste (Fête de la Science 2016, animations de planétarium…).

Sandrine Courtin porte le projet STELLA, accepté à l’issue de l’appel d’offres IDEX 2015, projets d’attractivité. L’équipe du projet STELLA rassemble des physiciens nucléaires et d’astrophysique nucléaire autour de l’objectif commun de la compréhension des effets de structure sur la fusion à basse énergie et de leurs implications sur la nucléosynthèse dans les étoiles massives par les études de la réaction 12C + 12C et de la combustion du carbone stellaire. Le projet utilisera dans un premier temps les installations du collisionneur Andromède installé à l’Institut de Physique Nucléaire de Orsay. Des expériences pilotes ont été également menées de manière fructueuse avec des équipes du laboratoire National de Argonne, près de Chicago.

Sandrine Courtin travaille pour l’Institut d’Etudes Avancées de Strasbourg (USIAS).

Pour en savoir plus : http://www.usias.fr/projets/projets-2015/cycle-de-vie-des-etoiles/

 

Du 2 octobre 2017 au 30 novembre 2017

Retrouvez notre programme de conférences

Du 31 octobre 2017 au 13 décembre 2017

Les mystères de la matière noire au Planétarium

Le côté obscur de la matière noire fascine. Le planétarium vous propose de percer ses mystères au cours de...

13 oct. 2017

Visite de Jean-Michel Blanquer, Minisitre de l'Education nationale

Jean Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale s’est rendu au village des sciences du Palais...

5 sept. 2017

Restez informé !

Pour recevoir le programme du Jardin des sciences dès sa parution et ne rien manquer de nos actualités,...